L’Océan : voyage à bord du train de VIA Rail

Voyage à bord du train l'Océan de VIA Rail

VOYAGE A BORD DE L'OCÉAN DE VIA RAIL

L'Océan de VIA Rail : un voyage en train, vers les provinces de l'Est du Canada et l'Océan Atlantique.

Découvrir le Canada en train… C’est une aventure que j’avais déjà vécue avec le Canadian, qui relie Toronto à Vancouver, en passant le parc national de Jasper. Au beau milieu des Rocheuses canadiennes. Cette fois, nous sommes partis vers l’est. Destination : la Nouvelle-Écosse. Avec le train de VIA Rail qui relie Montréal à Halifax : L’Océan. Un voyage et une escapade hors du temps, dont voici le récit. Bonne découverte !

La nuit est déjà noire.

Le hall de la gare Sainte Foy de Québec est désert et seul résonne le bruit de fond de la télévision canadienne. Dehors, le vent balaie les quais inanimés. La neige a cessé de tomber. Mais, son manteau blanc couvre les rails, comme une feuille blanche grande comme le monde, qui n’attend plus que la plume d’une belle histoire.

Assis sur les bancs de la gare, nous attendons l’Océan.

Le train de VIA Rail qui nous emmènera dès ce soir vers Halifax, aux confins du Canada. Dix huit heures de trajet, qui nous emporteront au fil des heures des rives glacées du Saint Laurent jusqu’à son golfe, pour traverser ensuite les plaines enneigées du Nouveau Brunswick et enfin, découvrir les terres océaniques, bercées par les embruns, de la Nouvelle-Écosse.

Soudain, des lumières apparaissent au fond de l’obscurité. Deux phares qui précèdent l’imposante silhouette d’acier de la locomotive de tête. Dans un dernier crissement de frein, le train finit par s’arrêter à notre hauteur. La porte de notre voiture s’ouvre. Le temps de monter les quelques marches et nous voici à l’intérieur de l’Océan, accueillis par le sourire bienveillant du personnel naviguant. Quelques pas de plus nous emmènent vers notre cabine : deux lits simples en couchettes, déjà préparés, qu’éclairent des lumières d’appoint qui donnent à la pièce – malgré son aspect exigu – une touche cosy et intimiste. L’enthousiasme, étant cependant plus fort que la fatigue, nous invite à la découverte des différents compartiments et univers du train de VIA Rail.

Le convoi étant parti quelques heures plus tôt de Montréal, les passagers ayant pour la plupart rejoint leurs cabines, l’ambiance semble quelque peu irréelle. Comme si nous étions seuls à bord de l’Océan. Lovés dans les sièges confortables du wagon bar, le visage collé à la fenêtre, nous regardons disparaître les dernières lueurs de Québec, happées dans le lointain. Puis, vient l’obscurité de la nuit, à peine éclairée par les lumières du train, qui se reflètent dans le blanc de la neige recouvrant les flancs de la voie ferrée. Omniprésent, le silence à bord est seulement ponctué par le chant discret des traverses sous les roues du train. Ce moment, tout droit tiré d’un rêve éveillé, augure d’ores et déjà le meilleur. Et nous invite à gagner notre cabine. Dans ce train fendant la nuit.

L'OCÉAN, UN VOYAGE EN TRAIN ATYPIQUE, VERS LA NOUVELLE-ÉCOSSE

Le matin nous surprend aux premières lueurs du jour : si la nuit fut courte, écarter les rideaux et découvrir les plaines enneigées et la Baie des Chaleurs, baignées par les premiers rayons de soleil, suffit à oublier toute trace de fatigue. Les paysages qui s’offrent à nous, drapés de leur manteau blanc d’hiver, quelque part entre le sud de la Gaspésie et le nord du Nouveau-Brunswick, emplissent la rétine d’une infinie beauté. Le contraste saisissant entre l’atmosphère ouatée du train et la blancheur immaculée et glacée au dehors donne presque la sensation diffuse d’être blotti au creux d’un cocon.

Carte de l'Océan, le train de l'Atlantique

Mais déjà, nous attend le petit-déjeuner.
Servie au wagon restaurant, prolongement soigné du wagon bar, la collation matinale se compose d’un plateau continental particulièrement alléchant : gruau de flocons d’avoine, pain de mie toasté, confiture, miel, fruits, laitage et thé vert. L’ambiance générale, la décoration et l’écho feutré des conversations ramène aux images d’un restaurant citadin. Pourtant, par le carreau de la vitre défilent les larges panoramas du Nouveau-Brunswick. Nous rappelant que nous filons vers Halifax et la Nouvelle-Écosse.

Le temps de prendre une douche rapide dans notre cabine, nous voici confortablement assis en queue de convoi, dans le plus beaux des wagons qui composent l’Océan, étincelant de chromes : la voiture panoramique. Composée de deux niveaux différents, elle offre au voyageur le privilège de pouvoir admirer les horizons canadiens, que ce soit en hauteur, légèrement au-dessus du toit des wagons que par l’ultime vitre du train. Celle qui laisse les rails se perdre et disparaître dans le lointain. Du côté du pont supérieur, des banquettes confortables coiffées de grandes baies vitrées translucides. Côté pont inférieur, des sièges douillets, disposés en salon. Un coffret à thés et quelques mignardises sont à mises à disposition sur une table. Tout a été pensé pour permettre au passager de s’octroyer un moment privilégié.

C’est dans cette voiture rutilante et chromée que nous passerons la grande majorité de notre journée. Ici, le temps s’arrête. Ou du moins, semble ralentir sa course. Les minutes semblent s’allonger, les souvenirs et les images affluent et se mêlent aux reflets glissant sur les fenêtres. Les pensées s’évadent et courent à en perdre haleine sur les étendues immaculées qui défilent, au dehors. La magie de l’Océan de VIA Rail réside dans ces instants, passés le regard perdu dans ces immensités et ces horizons sans fin. Lorsque plus rien ne compte que l’instant présent.

Photographies du voyage sur l'Océan

Parfois, le personnel de bord vient discrètement s’enquérir de notre bon voyage. Une question, un sourire : disponibles, agréables et à l’écoute, les membres de VIA Rail contribuent grandement à la réussite de ce voyage atypique. Par leur présence et leur petits gestes.

Quelques heures plus tard, les panoramas ont changé. Les paysages de la Baie de Fundy derrière nous, s’ouvre dorénavant la voie vers l’océan Atlantique. Au moment où le train s’arrête sur le quai de la gare d’Halifax, nous foulons la bande de terre la plus orientale du Canada, nous ouvrant ainsi la voie des routes pleines de poésie de l’île de Cap Breton et du Cabot trail, de ses forêts impénétrables, du lac Bras d’or et des côtes balayées par les vents de Peggy’s cove.

Dans une semaine, nous monterons à nouveau à bord de l’Océan, cette fois en direction de Montréal. Vingt et une heures de train qui nous inviteront à découvrir des paysages similaires à ceux sur lesquels nous aurons posé les yeux à l’aller, mais sous des lumières différentes. Mais aussi, à contempler un orignal et son petit au loin, le long des voies. A regarder le jour tirer sa révérence et le soleil se fondre avec l’horizon. Avant de s’éveiller sur les rives d’une autre province. D’autres paysages.

Ceux du Québec.

CONCLUSION

Voyager sur l’Océan de VIA Rail permet de découvrir le Québec, le Nouveau-Brunswick et la Nouvelle-Écosse autrement. En prenant le temps de poser les yeux sur des panoramas préservés, tout en utilisant un moyen de transport écoresponsable. Ce voyage en train vers l’est canadien s’adresse aux amoureux de nature, de calme et de temps qui passe. Il offre l’occasion de renouer avec l’instant présent et la magie de ces moments privilégiés qui deviendront, plus tard, des souvenirs débordant de couleurs. D’un grand confort, atypique et parfois auréolé du romantisme des voyages d’antan, le trajet sur l’Océan est une expérience unique, riche en sourires et qui laisse dans son sillage le goût discret des grandes aventures.

CRÉDITS

Le carnet de voyage à propos de cette escapade à bord de l’Océan a été écrit par Damien. Quant aux photographies illustrant ce récit, que ce soit dans l’article comme sur la série photographique sui suit, elles sont de Clarisse et Damien.

Vous souhaitez en savoir plus, sur nous ? N’hésitez pas à visiter notre page de présentation ou à nous contacter !

Merci également à VIA Rail et à Chloé Moutin, qui nous a permis de découvrir ce voyage à bord de l’Océan.

L'OCÉAN DE VIA RAIL

Photographies du train de VIA RAIL et du voyage vers l'Atlantique, depuis Montréal jusqu'à Halifax

Voici quelques photographies prises au fil de votre voyage à bord de l’Océan, en plein hiver. De quoi vous donner à votre tour envie d’embarquer sur ce beau périple, au beau milieu des paysages enneigés du Québec, du Nouveau Brunswick et de la Nouvelle Écosse.

INFORMATIONS PRATIQUES A PROPOS DE L'OCÉAN

Pour toute information pratique à propos du voyage à bord de l’Océan, nous vous invitons à consulter le site de VIA Rail ou à nous contacter directement. Et afin de préparer au mieux votre périple, nous vous recommandons vivement de consulter les sites des offices de tourisme du Québec, du Nouveau Brunswick et de la Nouvelle Écosse, dont vous trouverez les liens ci-dessous.

Bon voyage avec l’Océan !

Le site de la VIA Rail Canada

VIA Rail

Site de l'office de tourisme du Québec

Office de tourisme du Québec

Site de l'office de tourisme du Nouveau Brunswick

Office de tourisme New Brunswick

L'office du tourisme de Nouvelle Ecosse

Office de tourisme Nova Scotia